Cheverny pratique

Cheverny tourisme

Festival des Arts de la Rue
Jeudi, 24 Novembre 2011 10:33

 

L'Echo du caquetoire

Festival des Arts de la Rue

Les 5, 6 et 7 Août 2016 !

Cliquez ici pour voir la progammation


 

L’écho du Caquetoire de Cheverny : Saison 9

Comment le petit village de Cheverny devient le théâtre de multiples manifestations gratuites et généreuses à l’ombre du Caquetoire de la place de l’église !

C’est toute une histoire qui se concentre et s’étire sur la place, le temps d’un long week-end d’août. On y trouve d’abord toutes ces installations qui illustrent savamment un artisanat local. C’est aussi une volonté de présenter des spectacles originaux (théâtre, marionnettes, danse, concert, acrobatie, mimes, cirque, visites insolites). Les « classiques » de notre répertoire seront revisités à toutes les sauces !

La Mairie dresse la table et offre le vin d’honneur tandis que ces trois journées deviennent d’intenses moments de partage, de rire et d’émotions. Chacun y trouve son conte, sa magie et en revient fatalement conquis. Cela se passe à proximité du caquetoire de l’église et on n’est plus étonné de restituer cette ambiance chaleureuse qui rappelle l’harmonie de nos villages après moissons.


L’écho du Caquetoire, festival des arts de la rue

GRATUIT, POUR TOUT PUBLIC

Cheverny, les 5, 6 et 7 août 2016 à partir de 14 heures

En cas d’intempéries, les spectacles auront lieu sous chapiteau

Contact : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

Mairie de Cheverny : 02 54 79 97 78 

Site internet : www.mairie-cheverny.com ou www.echo-du-caquetoire.org



 affiche-1417x2126

 

 

Vers une neuvième édition d’un festival approuvé, responsable et ouvert…

 

Notre civilisation est particulière, mais elle est riche, collective et aime s’amuser en appréciant de beaux spectacles qui ne passeront jamais par le petit écran électrique et c’est pour ça que cela s’appelle « spectacle vivant » comme s’il existait un spectacle mort.

Dans notre commune, on cultive ces bons moments, on en mesure directement le retour à la chaleur des spectateurs. Merci à tous les artistes qui réinventent chaque année de belles propositions, merci aux bénévoles qui s’engagent pour faire aboutir ce beau projet, merci aux sponsors qui nous accompagnent et sans lesquels la programmation serait plus modeste, enfin merci à ce merveilleux public qui a pleinement pris la mesure de l’événement.

Cheverny est un village vraiment formidable, il illustre de belles valeurs collectives qui ont déserté beaucoup trop d’espace. Nous poursuivrons, avec l’équipe municipale, aussi longtemps que possible et avec la même qualité, ce magnifique festival qu’est « l’Echo du Caquetoire ».

En marge de cette ambiance, on notera un public toujours plus nombreux (plus de 1 000 personnes par jour), des habitués (qui attendent le festival avec impatience), des bénévoles (70 caqueteurs et caqueteuses très sollicités), plus d’artistes (15 représentations), plus d’exposants (10 métiers différents), enfin, un village qui livre une partie de ses secrets.

La démarche éco-responsable engagée en partenariat avec la Région Centre , formalisée par la signature de la charte éco-manifestation a permis de sensibiliser le grand public aux gestes respectueux de l’environnement et de diffuser les bonnes pratiques en impliquant l’ensemble des acteurs culturels et partenaires.

Pour la neuvème édition, nous tenterons trois approches : la première est naturellement artistique et garantit la même qualité de spectacles avec une thématique transversale : « les classiques revisités » tandis que la deuxième est pragmatique avec une logistique adaptée à tous les terrains et aux humeurs du ciel.

Nous continuerons ainsi, à investir, le temps du festival, dans un chapiteau, symbole de fête, de partage et d’animation avec l’idée que cette installation ravivera les fêtes d’antan qui réunissait le village et ses alentours.

La troisième approche est éthique : poursuivre l’engagement vers une démarche éco-responsable en impliquant plus largement le public. Après avoir obtenu le prix de la biodiversité et sa labellisation en éco-festival, en 2014, la commune s’engage dans une démarche « Zéro pesticides » et souhaite y associer festivaliers et villageois.

C’est autour de ces trois postulats de départ que nous souhaitons concevoir une animation un peu différente dans sa forme, son contexte, mais toujours fidèle aux valeurs de partage et de générosité qui nous habitent.

La petite touche nostalgique matérialisée par la toile colorée d’un chapiteau devrait parfaitement s’accorder à une programmation soufflant le vent des années 50.

Nous reconduirons la formidable participation de nos artisans et des ateliers de sensibilisation au respect de l’environnement qui invitent le public à réfléchir sur les gestes simples susceptibles d’améliorer le quotidien de demain.

Et pour finir, un spectacle musical avant d’engager les premières mesures d’un authentique bal populaire avec orchestre et plancher de bois.

Ne mesurez-vous pas les mêmes artifices qui ont fait vibrer nos communes il y a peu, avec, en complément, la démesure de toutes ces troupes, les touristes, les autochtones, les voisins, les centres aérés, maisons de retraite, enfin tout ce qui constitue notre patrimoine humain solidaire ?

La neuvième saison de « l’Echo du Caquetoire » festival des arts de la rue de Cheverny mise sur une appropriation collective de l’espace afin de lever les invisibles frontières que dessine le quotidien.

Nous espérons que vous partagerez cette dynamique avec la même intensité que celle que nous avons mise en œuvre pour vous la présenter.

Lionella Gallard

Maire de Cheverny



 

 

v_anglaise

Nous contacter

demarches

nous_trouver